Descriptifs

Parent Previous Next

Récapitulatif des questionnaires*


Les questionnaires sont regroupés en fonction de la nomenclature du DSM IV. La dernière colonne indique le nombre de questions dans l'outil de mesure proposé.


AXE I


Les Troubles Anxieux


TAG

Domaine d'inquiétude

TAG (oui/non) + Domaines d'inquiétude

30

TAG

Questionnaire d’intolérance à l’incertitude

Pour les sujet TAG permet d'évaluer les croyances à propos de l'incertitude (comme qqch de plutôt négatif)a

VisualCab renvoie les propositions cotées 3/4 et 4/4 pour commencer la restructuration cognitive.

27

TAG

Pourquoi s’inquiéter

Pour le sujet TAG permet d'évaluer les croyances à propos de l'incertitude (comme qqch de plutôt positif)b.

VisualCab renvoie les propositions cotées 3/4 et 4/4 pour commencer la restructuration cognitive. Ce questionnaire ne pose aucun diagnostic (à faire passer si patient TAG).

25

STRESS

MSP25-A, Stress psychologique

Détermine si le patient souffre de stress psychologique ou pas.

28

STRESS

Echelle du stress perçu, PSS

Evalue les capacités du patient à gérer le stress (donc s'il est plutôt la conséquence d'un comportement plutôt que d'une situation)

14

Anxiété

Inventaire d'anxiété trait-état de Spirelberger - STAI

L'échelle d'anxiété trait (Y-B) est surtout utilisée pour l'évaluation des caractéristiques anxieuses de la personnalité tandis que l'échelle d'anxiété état (Y-A) permet la mesure des modification induites par diverses situations expérimentales.

20

20

TOC

Inventaire de Padoue

Détermine si un sujet souffre de TOC avec les sous dimensions : rumination, contamination, vérification, contrôle moteur.

60

TOC

Échelle de fusion pensée-action

Indique à quel point le patient croit que ses pensées influences les événements extérieurs en rapprochant les réponses de celles obtenues par des sujets atteints de TOC.

19

Phobie sociale

Echelle d’anxiété sociale de Liebowitz (LSAS)

Détermine si le patient souffre de phobie sociale (modérée, marquée, sévère, très sévère).

24

Phobie sociale

ADS

Inventaire de l'estime de soi

Détermine si le sujet appartient au groupe phobie sociale, personnalité évitante ou s'il possède une estime de soin normal.

30

ADS

Échelle d'affirmation de soi (Rathus)

Permet de déterminer si un sujet est plutôt passif (phobie sociale), a un comportement normalement affirmé ou bien affirmé mais agressif.
VisualCab renvoi les items les plus marquants (passif ou agressif) pour une éventuelle discussion ultérieure.

30


(a) Les dimensions sont : refus de l'incertitude (le patient n'accepte pas l'incertitude), mauvaise image de soi (le patient pense que l'incertitude le rend inférieur ou l'empêche de fonctionner correctement), situation ambiguë (le patient a un minimum conscience que l'incertitude est qqch de négatif principalement par comparaison aux autres), stress (le patient pense que l'incertitude est à la base de son stress), empêche l'action (le patient pense que l'incertitude l'empêche d'agir).


(b) Les dimensions sont : l'inquiétude est utile (car elle est stimulante), aide à résoudre des problèmes (je suis plus efficace lorsque je suis inquiet), prévention des émotions négatives, acte mentale qui affecte les événements (pensées magiques), trait positif de la personnalité (le patient pense que s'inquiéter est une bonne chose).



Autres pathologies de l'axe I


Alcoolisme

Habitude de prise de boisson

Évalue les habitudes de prise de boisson (sociale, goût, habitude etc.)

45

Anorexie mentale

Auto-évaluation de l’anorexie mentale

Détermine si le sujet souffre d'anorexie mentale.

40

TCA

Inventaire des troubles alimentaires

Recherche de la minceur, boulimie, insatisfaction, inefficacité, perfectionnisme, méfiance interpersonnelle, conscience intéroceptive, peur de la maturité, ascétisme, contrôle des pulsions, insécurité sociales

91

TCA / BED

EAT

Habitudes alimentaires permet notamment de déterminer l'anorexie et dans un plus large cas, les TCA.
VisualCab renvoie chaque proposition significative pour orienter l'entretien.
Cible : restriction alimentaire, boulimie, préoccupation pour la nourriture, contrôle de la prise alimentaire

40

Dépression

QD 2A

Questionnaire d'auto-évaluation de la dépression. On l'utilise pour détecter les états dépressifs dans la population générale. Une note supérieure ou égale à 7 est corrélée au diagnostic positif d'état dépressif.

13

Dépression

Échelle du désespoir

Donne un résultat sur 20, plus la note est élevée, plus le patient à une vue négative sur son futur ce qui donne un indice supplémentaire sur le risque suicidaire.

20

Alexithymie

Echelle d’alexithymie

Détermine si le sujet souffre d’alexithymie(3).

20

Alexithymie

BVAQ

Mesure les sous dimensions de l'alexithymie (verbalisation, vie fantasmatique, excitabilité émotionnelle, analyse de ses émotions)

40

AP /Agoraphobie

Questionnaire des sensations

Évalue la peur des sensations corporelles. L'intérêt est de prédire l'évitement phobique dans l'attaque de panique avec agoraphobie. Permet de déterminer si un patient souffre d'agoraphobie.
Visualcab compare le résultat avec celui de la population agoraphobique.

17

Outil de dépistage global.

SCL90-R

Questionnaire d'auto-évaluation des symptômes psychiatriques(2)
Visualcab retourne l'ensemble des facteurs (note de 0 à 4) + le score T qui indique la probabilité d'une déviation pathologique (donnée statistique) ainsi que les indices globaux de gravité.

90


AXE II


Trouble de la personnalité

SCID II rev2.

Permet de diagnostiquer les troubles de la personnalité.
VisualCab renvoie les questions cotées oui et établi une grille pour l'entretien structuré pour aider le clinicien dans son diagnostic.

119

Thérapie des schémas

Questionnaire des attitudes

Évalue le fonctionnement mental au travers du repérage de certains schémas.
VisualCab renvoie tous les items cotés 5 ou 6 pour l'entretien structuré qui permettra d'approfondir chaque schéma. Ce questionnaire s'inscrit dans la thérapie des schémas.

160

Profil de personnalité

Echelle d’Eysenck (EPQ-5)

Mesure 3 dimensions de la personnalité : Névrosisme, extraversion/introversion, Psychoticisme + échelle mensonge. Permet d’évaluer le profil de personnalité(1)

100


(1) A propos des dimensions mesurées :  Névrosisme désigne l'instabilité émotionnelle et propension aux affects négatifs, associées à de nombreux traits comme l’anxiété, la démoralisation, la culpabilité, la timidité, le manque d’estime de soi, etc. Il s’agit d’une dimension monopolaire allant d’un niveau très faible à un niveau très élevé. Extraversion-Introversion : dimension bipolaire allant de l’extraversion extrême (émotions positives, sociabilité, activité, domination, recherche de sensations, etc.) à l’introversion extrême (repli sur soi, passivité, etc.).Psychoticisme : conçu initialement comme un reflet d’une vulnérabilité psychotique, cette dimension unipolaire assez controversée regroupe des traits d’impulsivité, d’agressivité, d’égocentrisme et de manque d’empathie évoquant plutôt des  tendances psychopathiques. L’échelle de "mensonge" (M) enfin regroupe des questions portant sur des attitudes à forte désirabilité sociale (bien considérées socialement mais très peu probables), permettant d’évaluer une tendance à la falsification des réponses.

Application :  évaluer brièvement le profil de personnalité d’un patient pour estimer par exemple sa vulnérabilité aux troubles anxieux ou dépressifs (N élevé), aux troubles des conduites ou addictifs (P élevé) ou à l’anxiété sociale (E bas). Ces mesures peuvent également participer à l’élaboration de plans thérapeutiques, médicamenteux ou psychothérapiques, visant par exemple à réduire une sensibilité émotionnelle excessive (N), une impulsivité à risque (P) ou un excès d’introversion (E bas). La passation peut être répétée, à plusieurs mois d’intervalle par exemple, afin d’évaluer une éventuelle amélioration sous traitement. L’interprétation des résultats doit cependant tenir compte du fait que la dimension N est en partie biaisée par l’état du sujet au moment où il remplit le questionnaire, avec notamment une augmentation de ce score lors d’une phase dépressive. De même, un score M élevé signerait une falsification des réponses par le sujet, et invaliderait ainsi l’ensemble des scores.

(2) Les facteurs mesurés sont la somatisation (éprouvé de la perception du dysfonctionnement corportel) les symptômes obsessionnels, la sensitivité interpersonnelle ou vulnérabilité (sentiment d'infériorité et d'inadéquation par rapport aux autres, anticipation dans les relations interpersonnelles), Dépression, Anxiété, hostilité (agressivité, tendance au passage à l'acte), Phobies (phobies sociales et agoraphobies), traits paranoïaque (hostilité, méfiance égocentrisme, perte d'autonomie, hallucinations idées de grandeurs), traits psychotiques (symptômes de schizophrénie et comportement schizoïde), symptômes divers (aspécifiques importants sur le plan psychopathologique).

(3) Les alexithymiques semblent avoir une lacune dans leurs possibilités d'avoir une prise sur leurs sentiments intérieurs (description inlassable des symptômes physiques, difficulté à communiquer verbalement une émotion, discours répétitif, production fantasmatique pauvre).


*Les questionnaires peuvent être administrés via le site Internet officiel du logiciel. Ces questionnaires sont disponibles sous réserve que les auteurs ou ayants droits acceptent ou refusent la reproduction de leurs échelles ici. Par conséquent certains questionnaires bien que présentés sur cette page peuvent ne pas être disponibles. D'autre part, ce service ne donne lieu à aucune facturation supplémentaire, c'est un "plus" du logiciel qui peut être à tout moment supprimé sans préavis ni justification comme spécifié dans les CGU. Les résultats des passations sont régulièrement supprimées pour ne pas saturé le serveur informatique (mais ne disparaissent pas de la fiche bilan du patient).